Dans quel quartier vivre à Kinshasa ?

Le marché de la location à Kinshasa suppose un budget conséquent.

Il faut miser un loyer minimum de 1500$ pour un appartement 1 chambre à 3500$, et plus, pour un appartement 3 chambres.

On pourrait trouver des loyers moins élevés, mais sans certitudes d'être fourni en électricités et en eau via des solutions alternatives telles que groupes électrogène et citernes d'eau.

Les secteurs privilégiés par les expatriés sont la commune de la Gombe et le quartier GB qui est attenant et qui entre dans les périmètres de sécurité des ambassades et ONG.

Il y a nombre de logements sur le marché, cependant tous ne sont pas à niveau égal en ce qui concerne les prestations et les services. De plus, il faut être vigilant quant aux bailleurs, qui, pour certains, ont tendance à dépenser la garantie locative et ont quelquefois du mal à la restituer à la libération du bien loué.

En ce qui concerne les conditions de location, il est demandé une garantie locative ou caution équivalente à trois mois de loyer, de 1 à 3 mois de loyer anticipatif auxquels il faut ajouter les honoraires des agents immobiliers, correspondant à un mois de loyer.

Cout de la vie à Kinshasa

Longtemps en tête de tous les (mauvais) classements, on ne peut que constater que la vie à Kinshasa coute cher.

Il n'est pas évident de donner un estimatif général, tant les cas particuliers sont nombreux. Nous ne vivons pas tous de la même façon ! Il y a néanmoins des postes de dépense sur lequel tout le monde se retrouve. Comme la scolarité des enfants, les courses alimentaires, les loyers... Cela dépend aussi de vos avantages en nature, de ce qu'il vous reste à payer etc...

Alors, combien coute la vie à Kinshasa ? 

Voici une idée avec des postes de dépense courant :

Alimentaire mensuel pour un couple avec deux enfants : $1000

Restaurant : env $80 par tête

Essence citadine mensuel pour trajets réguliers en ville : $250

Une consultation chez le généraliste : env $50

Une consultation chez un spécialiste : variable, mais souvent $150 hors frais de dossier

Un mois d'internet : env $100 pour 130Go

Et si j'arrive sans meubles ?

En achetant tout fait dans une enseigne connue de Kinshasa, vous ne pourrez pas trouver de chambre complète (armoire, chevet, commode, etc) à moins de 2000$ pour les adultes, et 1000$ pour une chambre enfant. Il n'est quasiment pas possible d'acheter un meuble (un lit par exemple) sans la cohorte qui l'accompagne (armoire etc).

Même constat coté canapé, les zéro s'accumulent rapidement, en fonction du nombre et de la qualité de l'assise. Une fois encore, un salon s'achète entier, ou ne s'achète pas.

En ce qui concerne l'électroménager, un frigo familial de facture honorable tourne autour de 900$, de même qu'une machine à laver ou un sèche linge.

Mais il existe également la possibilité d'acheter local (voir section bonnes adresses) ou de faire faire sur mesure. Sachant les prix cités plus haut, ne vous attendez  pas à ce que ce soit donné, même s'il est évident que cela reviendra moins cher. Il y a néanmoins un suivi à assurer, sans avoir la garantie que le résultat sera à la hauteur de vos espérances.

Dernier filon : l'occasion. L'occasion est rare, donc recherchée. Sur facebook de multiples pages s'y adonnent, souvent phagocytées par des annonces immobilières ou de voiture, mais quelque fois, au détour d'un post, quelle surprise de voir LE meuble qu'il vous manquait et que vous trouviez si cher chez Orca ! Soyez hyper réactif si vous comptez là dessus.

Tout ceci nécessite donc des calculs savants entre le prix d'un container, le volume de vos meubles, du temps passé à les attendre (autant de temps à l'hôtel ou ailleurs), versus le prix d'un achat en neuf sur Kinshasa.

Sécurité à Kinshasa

C'est malheureusement LE point noir de la ville. Les vols à l'arracher sont nombreux, les agents de la circulation (les roulages) réclament souvent des cadeaux avec des méthodes plus que douteuse. De fait, il est impératif de prendre certaines habitudes rapidement :

- On ne marche pas à pied.

- On s'inscrit sur les listes consulaires afin de recevoir les sms s'il y a un danger quelque part

- On ne fait pas le marché soit même

- On ne prend jamais les taxi jaunes

Les roulages sont une plaie. Coiffés de leur casque bleu ciel, ils sont assez visibles, et vont souvent par 4 ou 5. Leur but est de réguler la circulation sur les boulevards, néanmoins ils ont l'oeil pour repérer les mundélés (les blancs) et n'hésite pas à forcer l'arrêt de leur voiture afin de réclamer  le paiement d'une faute imaginaire.

Leur  méthode est souvent abrupte.

Vous avez donc 3 solutions :

- Soit vous balader avec quelques centaines de dollars afin de palier à leurs demandes

- Soit foncer dans le tas quand vous en voyez un qui vous demande de vous arrêter

- Soit embaucher un chauffeur qui sera en première ligne et vous planquer derrière lui et quelques filtres UV sur les vitres arrières. Cette solution est communément admise comme la plus efficace. ;)

Cette liste peut paraitre angoissante au premier abord. Il faut en parler, mais ne pas paniquer pour autant.Tout dépend évidemment de votre parcours avant d'arriver ici, de ce que vous avez déjà vécu, toujours est il que ce sont des précautions qui deviennent rapidement une seconde nature et qui, finalement, ne sont pas aussi pesant que cela peut laisser penser au premier abord.

Santé à Kinshasa

Evidemment, quand on regarde le pays sous la loupe occidentale, ce point là est dramatique. Des mots comme Ebola, Malaria, Fièvre jaune etc sont terrifiant, à juste titre.

Il faut cependant relativiser, sans sombrer dans l'angélisme, rappelons que la zone actuellement frappée par ce fléau qu'est la ébola est à des milliers de km de la capitale (c'est comme si je parlais de la Pologne vis à vis de la France) et les communications terrestres sont exécrables, aussi les chances que la capitale soit touchée sont minimes. Il faut néanmoins rester vigilant en suivant l'évolution de l'épidémie.

Concernant la malaria, il règne ici une forme sévère de ce paludisme. Ce n'est pas anodin, même en se protégeant par prévention (anti moustique etc) les chances de l'avoir sont réelles. La malaria se manifeste par de violents maux de tête, une fièvre élevée, une fatigue extrême, des sueurs abondantes. Il faut rester attentif aux symptômes et se rendre dans un centre de santé dès qu'il y a suspicion pour faire un test. La réactivité est importante, surtout pour les plus fragiles. Autrement dit, si votre petit dernier semble avoir tous les symptomes d'une grippe, ne tardez pas et faites ce test. Dans la ville ils sont parfaitement au point sur les soins à y apporter. Ils sont très compétents et réactifs. 

D'une manière générale, il existe différentes formules de soins d'urgence (à domicile ou à l'hôpital)  qui sont parfaitement aux standards occidentaux. Evidemment, cela à un cout qui peut paraitre prohibitif pour un Francais mais qui vaut parfaitement son pesant de cacahouète quand on attrape de vilaines choses. 

Il existe ici un système d'abonnement pour les soins d'urgence, au mois, dont le prix varie selon la composition familiale. Historiquement justifié, dans la pratique il peut paraitre embêtant de payer quelques centaines de dollars qui permettent certs d'etre soigné gratuitement au moindre bobo mais dont les perspectives de remboursement chutent drastiquement, puisqu'un abonnement n'est pas un soin, n'est ce pas ? C'est donc un point qui peut être négocié. A noter que les consultations de routines tel que dentiste, généraliste etc, fonctionnent comme en France, et dont les prix tendent à s'orienter vers les US.

JOURS FERIES

1er janvier: Jour de l'An  

                                                 

16 et 17 janvier : Anniversaire de la mort de Laurent Désiré Kabila et de Patrice Emery Lumumba

30 avril : Fête de l'enseignement

1er mai I: Fête du travail

17 mai : Entrée de l'AFDL

30 juin : Fête de l'indépendance

1er aout : fête des parents

25 décembre : Noël

KINSHASA ACCUEIL

Kinshasa Accueil est membre de la FIAFE (Fédération Internationale des Accueils Français et Francophones Expatriés). L'association rassemble des familles d'expatriés français, francophones et francophiles.

CONTACT >

T: +243 (0)899 35 35 15

E: kinshasaaccueil@gmail.com